Chapitre 2 Les institutions de la République

citoyenbasrelief (Copier)

Scène de recensement, Ier siècle avant JC, bas-relief.

  1. L’organisation des pouvoirs dans la République

Res publica signifie « la chose publique », c’est-à-dire tout ce qui concerne l’ensemble des citoyens et de la cité

A Rome, tout le monde n’est pas citoyen (civis) : les femmes, les enfants, les esclaves et les étrangers n’ont pas le droit de cité (jus civitatis ou civitas). Seuls, les hommes libres, nés d’un père citoyen et âgés au minimum de 17 ans, sont citoyens romains.

Le peuple romain (populus Romanus) est constitué de citoyens riches et puissants qui descendent des premières familles : les patriciens ; les autres sont les plébéiens et constituent la plèbe.

citoyeninstitutions rep (Copier)

Tous se réunissent une fois par an en assemblées ou comices (comitia) : ils votent les lois (leges) et élisent chaque année les magistrats (magistratus) et les tribuns de la plèbe (tribuni plebis). Enfin, le peuple (populus) élit deux censeurs (censores) qui dénombrent les citoyens et recrutent les membres du Sénat (Senatus).

Les Sénateurs (Patres conscripti) sont tous des patriciens et ils exercent leur pouvoir (auctoritas) dans tous les domaines : ils donnent des avis aux magistrats, dirigent la politique étrangère et surveillent les financent et la religion. Ils sont nommés à vie.

2. Le Cursus honorum

cursushonorum (Copier)

Le cursus honorum  signifie « carrière des honneurs » ou, littéralement, « course des honneurs ».C’ est l’ordre d’accès aux magistratures publiques sous la Rome antique. Il est formalisé  par la lex Villia Annalis en 180 av. J.-C.

Cet ordre est obligatoire et permet de gagner des compétences et d’avoir pour magistrats suprêmes des hommes mûrs et expérimentés.

C’est un peu comme si, en France, à notre époque, les hommes politiques passaient par toutes les étapes du pouvoir politique :

Maire, conseiller départemental, député, ministre et enfin président de la république !

Le cursus honorum commence à l’âge de 31 ans.

Le questeur s’occupe des finances publiques. (20 postes par an).

L’édile (à partir de 37 ans) gère la ville de Rome : police, jeux, approvisionnement. (4 postes par an)

Le préteur (à partir de 40 ans) rend la justice. (2 postes par an)

Le consul (à partir de 43 ans), premier magistrat, est investi de l’imperium, le pouvoir suprême : il préside le Sénat, les comices et il est le chef des armées. (2 postes par an)

3. La virtus romaine

Caton l’Ancien passait pour l’incarnation de la virtus Romana, c’est-à-dire un exemple de hautes qualités morales.

Traduis ces maximes extraites d’un de ses ouvrages : citoyentoge (Copier)

Deo supplica.

Parentes ama.

Majori cede.

Jusjurandum serva.

Vino tempera.

Existimationem retine.

Les citoyens portent la tunique et la toge, vêtement de laine blanche pouvant faire jusqu’à 5m de long. Dans les cérémonies, les magistrats de haut rang portent la toge prétexte (toga praetexta) bordée d’une bande de pourpre, le laticlave (laticlavus), tissée sur le bord.

Les esclaves, quant à eux portent une blouse ou un pagne.

citoyenSPQR (Copier)

Grâce à cette inscription gravée sur l’arc de triomphe de Titus, décode le sigle SPQR ! Cet acrostiche est l’emblème de la ville de Rome.

Dans les versions italiennes des aventures d’Astérix, ces lettres, prennent un tout autre sens dans la bouche d’Obélix, à toi de le deviner !

« Sono Pazzi Questi Romani !  »

citoyenétapesjeu (Copier)

Marcus rêve de devenir magistratus. Pour être éligible, il devra avoir au minimum 31 ans. S’il est élu, il s’engagera dans le cursus honorum, la carrière des honneurs : il devra en gravir les échelons dans un certain ordre.

Les étapes du cursus honorum de Marcus sont présentées dans le désordre. Remets-les dans l’ordre !

citoyenattributscursus (Copier)

a. la balance

b. la hache

c. l’épi de blé

d. la monnaie

citoyenvirtusjeu (Copier)

Retrouve les différentes formes de virtus Romana !

citoyenlatineloquor (Copier)

« Thermas adire occupatio virtutem censore dignam ostendit… »