Chapitre 4 : l’ablatif absolu

L’ablatif absolu

Le groupe formé d’un PARTICIPE parfait passif à l’ablatif et d’un nom à l’ablatif est un ablatif absolu.

Il équivaut à une proposition subordonnée circonstancielle de cause ou de temps introduite par « parce que » ou « lorsque« .

Ainsi on traduit : epistula data flora1 (Copier)

  1. tout d’abord mot à mot par une proposition participiale  : la lettre ayant été donnée
  2. puis correctement par une proposition subordonnée circonstancielle
    1. de temps : lorsque la lettre a été donnée
    2. de cause : parce que la lettre a été donnée

de même : pilis jactatis

« les javelots ayant été jetés »

« lorsque les javelots ont été jetés » ou « parce que les javelots ont été jetés »

  1. Le participe parfait passif se construit avec la dernière forme des temps primitifs :

amo, as, are, avi, atum : aimer

amatum que l’on met à l’ablatif :

amata, amato, amato au singulier

ou amatis au pluriel.

2. et un nom à l’ablatif :

les terminaisons des noms à l’ablatif sont :

féminin masculin neutre
1ère, 2ème déclinaison -a /-is -o/-is -o / -is
3ème déclinaison -e / -ibus -e / -ibus -e /-ibus