Chapitre 5 : la mort de Britannicus

C’était la coutume que les fils de princes assis avec les autres nobles de leur âge mangent sous les yeux de leurs proches parents à une table personnelle et plus frugale. Britannicus mangeant là, parce qu’un homme choisi parmi les serviteurs goûtait, pour ne pas déroger à la coutume ou pour ne pas révéler le crime par la mort de deux personnes, voici la ruse qu’on trouva. Une boisson encore inoffensive, et très chaude, préalablement goûtée, est apportée à Britannicus ; ensuite, après qu’il l’eut repoussée à cause de la chaleur, on ajoute dans l’eau froide du poison qui se répandit dans tous ses membres de sorte que lui ont été ravies à la fois la parole et la vie. l’entourage se prend à trembler; les imprudents s’enfuient de tous côtés; mais ceux dont la compréhension est plus aiguë restent immobileset fixent Néron. Celui-ci tandis qu’il restait couché et feignait de ne rien savoir dit que c’était un fait habituel à cause de l’épilepsie  dont Britannicus était affecté depuis son enfance et que la vue et les sens reviendraient peu à peu. Mais la peur d’Agrippine, l’agitation de son esprit,bien qu’elle s’efforçât de composer son visage éclatèrent tellement qu’il parut évident  qu’elle avait été tenue dans l’ignorance exactement comme Octavie la sœur de Britannicus; bien plus, elle comprenait que lui avait été arraché son dernier soutient et que c’était le début des parricides. Octavie aussi malgré son jeune âge avait appris à cacher sa douleur, ses affections, tous ses sentiments. Ainsi, après un bref silence la gaieté du festin reprit La même nuit joignit le meurtre de Britannicus et son bûcher funèbre, les préparatifs funèbres ayant été prévus auparavant, funérailles qui furent modestes. Cependant il fut enterré sur le Champ de Mars sous des pluies si violentes que le peuple crut que la colère des dieux était annoncée contre un crime que d’ailleurs la plupart des hommes pardonnait, pensant que les discordes entre frères sont anciennes et que le pouvoir ne se partage pas.

monnaie-neron