Chapitre 8 : Le règne d’Hadrien

 

Hadrien (Imperator Caesar Traianus Hadrianus Augustus, en grec Ἁδριανός ou Ἀδριανός),

né le 24 janvier 76 à Italica et mort le10 juillet 138 à Baïes, est un empereur romain de la dynastie des Antonins.

denier Hadrien

Il est orphelin à 10 ans et Trajan, le cousin de son père devient son tuteur. Il étudie les lettres et la philosophie avec passion et est surnommé « graeculus », le petit grec. Il épouse la petite nièce de Trajan, Vibia Sabina, 14 ans,quand il a 24 ans et entre ainsi encore plus près de la famille impériale grâce à Plotine, l’impératrice, qui arrange son mariage.

Trajan lui confie certaines affaires quand il est en campagne militaire et Hadrien qui devient consul à 32 ans, est tout naturellement désigné comme son héritier et son successeur.

Hadrien apprend la mort de Trajan le 12 août 117. Il est aussitôt acclamé par les troupes comme imperator. Pour autant, sa position est délicate : Trajan n’a pas voulu désigner officiellement de successeur, et il semble que son adoption soit une affirmation de Plotine.

Quand Hadrien devient empereur, l’Empire romain se trouve à son apogée territoriale. Hadrien, peu soucieux de gloire militaire, met fin à la politique d’expansion de son prédécesseur.

Hadrien s’attache à pacifier et à organiser l’Empire tout en consolidant les frontières. Il crée de nombreuses routes commerciales et grâce à la PAX ROMANA, il donne à l’Empire les conditions nécessaires à son enrichissement.

aureus Hadrien

Le limes 

Il est le premier empereur à organiser fixement le limes, et à appliquer une politique strictement défensive.

Durant l’été 122, il visite la Bretagne. Les légions romaines avaient subi de lourdes défaites lors d’une révolte au début du règne d’Hadrien. L’empereur adopte une solution radicale. Il fait construire une muraille de défense, le mur d’Hadrien au nord de la Bretagne pour séparer les Romains des barbares.

murd'Hadrien NASA

Celle-ci mesure 120 km de long et relie l’embouchure de la Tyne au Solway. Elle est flanquée de 300 tours et protégée par dix-sept camps retranchés. Il le fait construire par les légionnaires romains puis ceux-ci s’y installent durablement avec femmes et enfants, créant les premiers bourgs anglo-romains.

mur d'Hadrien construction

 

En Germanie, les champs Décumates sont garantis aussi par un limes qui court de Mayence à Ratisbonne. Les ruines de ce gigantesque ouvrage s’appellent le Mur-du-Diable, Teufelsmauer. Tout le long du Danube s’élèvent des forteresses et des retranchements. Pour défendre l’Empire, le recrutement régional devient la règle pour les légions, tandis que les contingents de troupes auxiliaires sont souvent constituées d’effectifs barbares combattant avec leurs armes et sous les ordres de leurs chefs.

Hadrien souhaite réorganiser l’Empire. Pour cela, il sillonne pendant plus de dix ans les provinces de l’Empire. C’est un grand voyageur qui marque ses destinations de bâtiments architecturaux remarquables, comme la basilique de Plotine à Nîmes ou le temple d’Hadrien à Ephèse.

basilique plotine

Basilique de Plotine à Nimes

Amoureux du  monde grec, il se passionne pour la littérature, la philosophie, les arts et la religion grecs. Il redonne de l’éclat à la ville d’Athènes par d’immenses travaux et constructions. Il vit aussi des amours grecques, en tombant amoureux d’un éphèbe grec Antinoüs,  un jeune homme originaire de Bithynie.

Mais en 130, Antinoüs se noie dans le Nil dans des conditions mystérieuses. Hadrien le fait représenter de nombreuses fois en statues, certaines nous sont parvenues et nous permettent de donner un visage au célèbre Bithynien.

La villa Hadriana

La Villa d’Hadrien, ou Villa Hadrienne, est une villa antique bâtie par l’empereur Hadrien au IIe siècle. Située sur le territoire de Tivoli (l’ancienne Tibur), à une trentaine de kilomètres de Rome, elle figure parmi les ensembles monumentaux les plus riches de l’Antiquité. Elle est répartie sur une surface de 120 hectares, dont environ 40 sont visibles de nos jours.

L’Empereur Hadrien y montre son amour des arts, de la Grèce et de l’Egypte avec des bâtiments à l’architecture originale comme le théâtre maritime, le vallon du Canope, la terrasse de l’Académie  ou encore le Serapeum.

 

Hadrien y séjourne à la fin de sa vie, à partir de 134. Il est atteint d’hémorragies nasales et d’hydropisie. Il souffre beaucoup et devient cruel.

Marié à Sabine, il n’en eut pas d’enfant et adopta en décembre 136  Lucius Aelius Verus avec le titre de César. Ce fut un choix de successeur curieux : Lucius avait 35 ans et, avec une carrière uniquement civile et une santé délicate, ne semblait pas être le plus capable. Mais Lucius, maladif, meurt subitement .

L’adopté final fut donc Aurelius Antoninus (plus connu sous le nom d’Antonin le Pieux), qu’Hadrien avait remarqué en 130 pour sa sage administration de la province d’Asie. Il fut à son tour forcé d’adopter le futur Marc Aurèle. Hadrien a donc choisi les deux empereurs qui se succéderont jusqu’en 180.

Hadrien meurt le 10 juillet 138 à 62 ans, dans la station thermale de Baïes.reconstitution mausolée d'hadrien

Ses cendres furent placées dans le Mausolée qu’il s’était fait bâtir à Rome,

l’actuel Château saint Ange.

chateau saint ange mausolée d'Hadrien

 

Marguerite Yourcenar, auteure française du XXème siècle rédige un roman où elle donne la parole à un Empereur Hadrien malade, au seuil de sa vie, qui dit « je » et raconte sa vie passée.

Mémoires d'Hadrien

Le livre se présente comme la longue lettre d’un empereur vieillissant à son petit-fils adoptif de 17 ans et éventuel successeur,Marc-Aurèle.

L’empereur médite, rappelant à sa mémoire ses triomphes militaires, son amour de la poésie et de la musique, sa philosophie, et sa passion pour son favori, le jeune Bythinien Antinoüs.